AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Merci de privilégier les kentavroi, chimaires, satyroi et arpyies.
Fire meet gasoline.

Le forum est fermé...
merci à tous d'avoir fait partie de l'aventure

Partagez | 
 

 Fire meet gasoline.

~ LES JOIES DE LA COLOCATION SUR NEIGHBOURDHOOD STRIFES. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

student
avatar
Reed Rosenwald
my notebook
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 07/01/2016 et j'ai déjà échangé : 26 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : Queenette (le retour!) On me dit souvent que je ressemble à : Cailin Russo D'ailleurs, mon avatar est de : effet mer. Dernièrement, j'ai fêté mes : 22 ans. et concernant ma vie amoureuse, : je suis une célibataire endurcie et assumée. Actuellement à l'université, j'étudie : les sciences médicales, spécialisée pédiatrie Pour gagner ma vie, : je garde des enfants, je sers dans un bar, je livre des pizzas, et je fais toutes autres sortes de petits jobs pour gagner de l'argent. Je vis dans le quartier de : Te rapa et arrêtez les clichés, à part quelques voitures qui brûlent, rien à signaler.

Message
Sujet: Fire meet gasoline.
Jeu 7 Jan - 23:08
Reed
Rosenwald.
nom } Rosenwald, nom d'origine allemande légué par son père. Nom qui d'ailleurs, ne fais frétiller et n'enthousiasme que les membres de sa propre famille, fiers de porter le blason familial.
prénom } simple, clair net et précis, Reed ; prénom mixte qui porte cependant plus largement des traits masculins que féminins.
naissance } quatorze février, jour des amoureux, du romantisme, des fleurs, des chocolats. De l'amour ouais. Très grande ironie quand on sait que Reed est une vraie célibataire endurcie et assumée.
âge } Vingt-deux ans déjà.
nationalité } toute sa famille est allemande, dispersée dans les quatre coins de la belle Allemagne, mais ses parents ont étrangement décidé de s'installer en Nouvelle-Zélande. Elle est donc naturalisée néo-zélandaise, mais soyons francs, c'est une vraie de vraie allemande.
origines } des origines allemandes bien encrées dans la famille.
orientation } Elle vit pour les hommes, bien que son ouverture d'esprit soit si grande qu'elle serait capable de tenter de nouvelles expériences.
statut civil } célibataire ET assumée.
filière et année } première année en Postgraduate Certificates en filière sciences médicales. Reed compte un an de ratard à cause d'une année sabbatique prise l'année dernière.
option(s) } pédiatrie.
profession } devenir logiquement pédiatre, reconnue ou non quelle est l'importance? Tant qu'elle aide des gosses tout roule pour Reed et sa philosophie.
feat cailin russo

Queenette/Elise, et oui encore moi, Avalon n'est plus mais elle renaît  

Toujours le même âge qu'avant  

France

Un peu tous les jours

Inventeeeey, parce que j'aimes les personnages inventés
la cohabitation avec les habitants.
La colocation se passe parfaitement bien en dehors des quelques engueulades quotidiennes. Elle s'entend bien avec ses voisins comme ses voisins s'entendent bien avec elle. Une colocation bien basique.
IMPLICATION DANS LA VIE UNIVERSITAIRE.
Scandaleusement pas appliquée depuis son retour d'Allemagne. Reed était auparavant chez les Sfingà mais a décidé d'être totalement à l'écart des confréries depuis qu'elle est revenue. Sans confrérie et dans aucun club, le seule sport qu'elle a toujours pratiqué est le patinage artistique.
MON ORIENTATION PROFESSIONNELLE.
Il était évident pour elle de travailler avec des enfants et de les protéger. Devenir pédiatre a toujours fait parti de son projet professionnel et de son but ultime. Motivée par aucune raison apparente, cette vocation paraît innée chez elle.
SI JE DEVAIS CHANGER QUELQUE CHOSE...
Elle changerait bien évidemment le décès de sa mère, mais elle changerait surtout son silence face à ses émotions. Reed, elle est trop mystérieuse et pas assez expressive, alors elle aurait bien voulu pouvoir crier, pleurer ou juste geindre, mais rien ne sort jamais.
PARTIE FACULTATIVE } Indéchiffrable personne n'arrive à savoir réellement ce que Reed veut, ce que Reed pense, ce que Reed souhaite. // Grande lectrice inavouée c'est une passionnée de lecture de tout type, mais elle raffole étrangement des classiques français, sa culture en matière de livres est tout bonnement impressionnante. L'allemande possède toujours un livre dans son sac mais choisit toujours un endroit pour lire discrètement à l'abri des regard. // Addict de.. la caféine, des enfants, des cappuccinos, des films en noir et blanc, de la musique, du chocolat noir, des tatouages, des rouges à lèvres mates, du parfum, des cahiers à spirales et des listes. // Flirte trop souvent avec la mort en se lançant toutes sortes de défis. T'as dix secondes pour quitter les rails avant que le train t'écrase. // Hypoglycémique et spasmophile. santé fragile dira t-on. Bien que ses crises d'hypoglycémie soient de moins en moins régulières, ses crises de spasmophilie sont elles bien plus récurrentes, notamment depuis la mort de sa mère. // Sarcastique compulsive. elle en use et en abuse dans toutes les situations, autant certaines personnes trouvent ça drôle, autant d'autres trouvent son sarcasme déplacé. // Eternelle frileuse. Reed a toujours froid, c'est un vrai glaçon vivant. // Passionnéedans ce qu'elle entreprend, notamment dans ses relations sociales et dans son travail, avec Reed, c'est tout ou rien.


LE CHOC



« Tout va bien, au pire, tu vas.. t-tu vas monter au ciel et être la plus belle étoile de la galaxie hein ? Tu brilleras la nuit comme un soleil et tu retrouveras papy. Je suis sûre qu'il t'attend impatiemment une bonne bière à la main. Maman.. pa-pars pas maintenant j'ai besoin de toi, je suis encore une enfant moi, t'as pas le droit de t'en aller, même si là-haut ça a l'air sympa. » Elle ne pleure pas encore, elle a juste cette affreuse sensation à la gorge qui l'empêche d'echaîner.  
« C'est fini Reed, c'est fini. » le bipeur ne bipe plus, indiquant sans l'ombre d'un doute que les battements du cœur sont arrêtés. La lumière clignotent, tandis que les visages, eux, sont éteints de tristesse. Le silence lui, résonne entre les quatre murs et le seul bruit qui surgit est l'essoufflement de la blonde assise sur le lit. « Comment ça c'est fini ? » Ses yeux se perdent dans toute la pièce, cherchent du réconfort, cherchent un regard à soutenir, une bouée de sauvetage qu'elle ne trouve finalement pas. « Rien n'est fini, vous pouvez pas dire ça. » Elle s'énerve à la vue de la triste réalité, elle se mord la lèvre à de nombreuses reprise, elle se gratte la nuque et ferme les yeux. « Reed, calme toi.. » Elle n'entend rien la blonde, elle n'entend pas qu'elle doit se calmer, la seule chose qu'elle entend c'est les battements de son cœur qui ne sont pas arrêtés. Ils tambourinent dans sa poitrine, ils frappent sa cage thoracique, venant la percuter toujours plus vite, toujours plus fort. Elle répète des « non » en murmurant, elle se frotte le visage et mordille l'intérieur de ses joues. Les larmes montent jusqu'à couler sur ses joues. De ses mains tremblotantes, Reed vient les poser sur la main encore chaude de sa mère. Elle serre cette main inerte, et pose sa tête dans le creux de son cou.
C'est fini Reed, c'est fini.


LA COLERE



« Comment ça va Reed aujourd'hui ? »

J'aimerais bien te dire que je vais bien, mais ce serait te mentir. J'en ai marre de mentir, je mens au monde entier, je mens à longueur de journée. « Comment ça va Reed aujourd'hui ? » Tu veux que je te dise, je vais MAL, je suis triste, désemparée, je suis plus qu'une coquille vide! Je vais mal, je mange plus, je dors plus. Quand je ferme les yeux je la vois seulement elle, son sourire devant la télé, son câlin du soir, son message pour me réconforter, sa bonne humeur. Je vais mal, je me suis isolée seule, je suis dans un cercle vicieux : manger/recracher - dormir/me réveiller - mentir. Je suis dans ce putain de cercle vicieux depuis deux mois! Je vais mal d'accord, et vos regards de pitié m'énervent, me révoltent! J'ai la haine. J'ai cette haine interne qui ne s'encre qu'un peu plus chaque jour en moi en vous voyant me regarder comme si j'étais au bord du gouffre. Cette haine m'inonde, me fait du mal à son tour, me crève le cœur, m'embrume l'esprit. J'ai mal putain, j'ai le mal d'elle, le mal de ne plus la voir, et chaque fois que j'y pense, la seule chose que j'ai envie de faire c'est de frapper un mur ou n'importe quoi qui me passe sous la main! J'ai mal, parce que le jour de la fête des mères ce sera le jour de mon deuil à moi, t'imagines ça toi? Une fête pour le deuil, depuis quand ça existe? Pendant que tu te plaindras de devoir acheter un cadeau trop cher à ta mère, je me plaindrai justement de ne pas pouvoir offrir de cadeau à ma mère. Elle est partie, elle s'est envolée, encore plus vite qu'une note de musique, encore plus vite qu'un avion supersonique. Et même après deux mois, je sais même pas prononcer le mot en cinq lettre pour dire qu'elle est partie. J'ai mal partout, mal au cœur, mal au corps, mal à l'âme, mal à l'esprit.

La cigarette fraîchement allumée portée à ses lèvres féminines, elle tourne son regard vers son interlocuteur et aspire une bouffée de fumée. Elle lève les yeux au ciel et souffle la fumée vers ce ciel étoilé, avant de reposer son regard. « Ca va toujours bien tu sais, et toi ? Rien à me raconter ? » Son sourire s'étire tandis que son regard se baisse sur sa cigarette à moitié consumée.
Merde Reed, quand est-ce que t'avoueras tout ça ?


LE MARCHANDAGE



« Les revenants de la guerre étaient souvent frappés par de nombreuses questions, et de multiples soldats étaient touchés par la grande question : pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi est-il vivant tandis que son camarade est décédé ? Pourquoi a-t-il eu cette chance de survivre alors que d'autres non ? » C'est vrai ça, pourquoi elle et pas moi?
Elle donnerait tout pour la faire revenir sa mère, mais c'est impossible. Reed, elle continue de vivre, ou du moins elle tente de pallier son chagrin en menant une vie à cent à l'heure, une vie remplie de défis complètement insensés, intrépides et dangereux. Elle finira bien par se tuer le jour ou elle ira trop loin, ou peut-être qu'en frôlant la mort elle décidera qu'il est temps d'arrêter ses conneries. Mais peut-être qu'en mourant, elle fera revenir sa mère à la vie. C'est donnant-donnant n'est-ce pas ? Ses pensées toutes plus folles les unes que les autres la poussaient à des questionnements irréels et impossibles. Le genre d'illusions qui faisaient plus mal qu'elles ne guérissaient.
Reprends-toi Reed !


LA DEPRESSION



« Ma douce Allemagne, comme je t'aime. »
On dit souvent que la dépression est la phase la plus longue du deuil, la plus grande étape et la plus compliquée. Reed avait décidé de s'exiler sur sa terre natale, l'Allemagne. Année sabbatique signée sous le terme endeuillée était plus convenable pour décrire son séjour en Europe. Elle s'était réfugiée à Berlin chez ses grand-parents paternels qui s'étaient fait une joie de voir revenir leur petite fille devenue grande. La dépression peut être vécue de différentes manières : plongée dans un lit dans le noir total ou au contraire plongée dans une boîte remplie de lumière artificielle. L'allemande avait clairement opté pour la deuxième option qui consistait à boire jusqu'à tout en oublier. Se noyer dans les méandres de l'alcool, toucher du doigt le bonheur, vivre le bonheur de façon illusoire pendant deux heures, c'est ça qu'elle voulait Reed. Radicale expression de la phase dépressive qui laissait à penser qu'elle était de nouveau sur pied, prête à tourner la page.
On dit souvent que la dépression est la phase la plus longue du deuil, la plus grande étape et la plus compliquée. Mais si nous n'avons pas conscience de cette dépression, est-ce que cette phase existe?


L'ACCEPTATION



« C'est vrai Reed, tu t'en vas ? » Le visage séraphique du petit garçon d'à peine six ans laissait deviner toute sa tristesse. Ses yeux se mouillaient un peu plus à chaque parole prononcée et sa voix devenait faiblarde. « Je dois rentrer chez moi, reprendre ma vie, mais tu sais qu'on va se revoir hein ? On ne se débarrasse pas de Reed Rosenwald aussi facilement ! » Elle tentait tant bien que mal de garder son sourire, écartant les bras pour accueillir le garçon en larmes. C'est qu'elle en avait fait du chemin. Après six mois à vivre à l'envers de la société, à se bourrer la gueule et à risquer sa vie dans de multiples situations stupides, elle avait finalement décidé de se reprendre en main pour de bon. Elle contournait judicieusement les bars et luttait contre sa propre envie de retoucher le bonheur. Durant ses six derniers mois, elle avait trouvé plusieurs jobs de baby-sitter et s'était prise d'affection pour l'un des enfants qu'elle gardait. Elle aimait ça, les enfants. Leurs innocences, leurs joies de vivre, leurs insouciances, elle se sentait revivre. Après l'ascenseur émotionnel qu'elle avait vécu, elle voulait reprendre une vie normale en Nouvelle-Zélande. Même si elle devait quitter sa belle Allemagne qui était son bourreau mais également son médicament.
La main posée sur la poignée de sa valise, les lunettes de soleil sur le nez, elle éclata une bulle de son chewing-gum. « Waikato, me revoilà. »

(c) NEIGHBOURHOOD STRIFES. TOUTES REPRODUCTIONS INTERDITES.


Dernière édition par Reed Rosenwald le Dim 10 Jan - 13:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

sfinga - membre
avatar
Alice Spiegelman
my notebook
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 11/10/2015 et j'ai déjà échangé : 825 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : hygge, et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : ashley et zach. On me dit souvent que je ressemble à : lily collins, les supers sourcils. D'ailleurs, mon avatar est de : milkovich. Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-trois ans, et concernant ma vie amoureuse, : je suis accrochée à un fantôme du passé. Actuellement à l'université, j'étudie : les sciences physiques parce que les molécules c'est ma passion. Pour gagner ma vie, : je valse entre les tables de la brasserie the corner. Je vis dans le quartier de : claudelands.

Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Ven 8 Jan - 0:20
HAN TOIIIIIIIIIII t'imagines pas comment je suis trop contente de te revoir parmi nous je te re-souhaite un bon courage pour ta fiche et puis Cailin quoi tu fais fort



clique si tu veux voir des bgs
Revenir en haut Aller en bas

citizen - gold old
avatar
Jayden Hawkins
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 0/4 LIBRES.
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 08/11/2015 et j'ai déjà échangé : 408 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : burning bruise. et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : maxym reinhart. On me dit souvent que je ressemble à : ian harding. D'ailleurs, mon avatar est de : shiya. Dernièrement, j'ai fêté mes : trente ans. et concernant ma vie amoureuse, : célibataire. Pour gagner ma vie, : professeur de psychologie à l'université. Je vis dans le quartier de : frankton avenue avec alec.
màthylnenoahaleccharlize (intrigue) ≈ intrigue.
présence réduite jusqu'au 13 janvier, vive les partiels !


Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Ven 8 Jan - 9:48
Re bienvenue alors.
Bon courage pour ta fiche


    BURNING DESIRE ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

citizen - let me in
avatar
Adalynn Matthews
my notebook
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 12/11/2015 et j'ai déjà échangé : 760 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : LittleAngel (Angélina) et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : Aucun On me dit souvent que je ressemble à : Scarlett Johansson D'ailleurs, mon avatar est de : liloo59 & Fuck Yeah Dernièrement, j'ai fêté mes : Mes vingt-huit ans. J'ai d'ailleurs encore du mal à accepter la trentaine qui approche, tout comme les rides qui arrivent également. Ainsi qu'être seule encore sans enfants etc... Heureusement les amis(es) et le boulot sont là ! et concernant ma vie amoureuse, : Je suis célibataire, mes histoires avec les hommes ou femmes sont bien souvent infructueuses Actuellement à l'université, j'étudie : Plus rien, j'y enseigne. Les études c'est finis pour moi depuis un moment, même si on apprend toujours tout au long de sa vie Pour gagner ma vie, : Je suis professeur en arts appliqués (option métiers d'art) mais également poseuse pour des jeunes peintres ou dessinateurs qui sont dans le club d'art ou ailleurs ! Je vis dans le quartier de : Claudelands boulevard #10
Colin & Ashley ♦️ lovely family ♥️
Charlie ♦️my best friend, my life ♥️




Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Ven 8 Jan - 13:07
Bienvenue parmi nous ma jolie
Revenir en haut Aller en bas

Invité
my notebook

Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Sam 9 Jan - 15:16
t'es belle re-bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas

citizen - let me in
avatar
Luke Davis
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ :
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 19/08/2015 et j'ai déjà échangé : 525 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : captain. (cécile) et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : Millie Steadworthy, et Juniper Keynes. On me dit souvent que je ressemble à : Chris Hemsworth. D'ailleurs, mon avatar est de : hepburns. Dernièrement, j'ai fêté mes : 32 ans et concernant ma vie amoureuse, : je suis célibataire, mais j'aurais juste à piocher dans mon bol à numéros pour me trouver quelqu'un. Pour gagner ma vie, : je soûle les Hamiltoniens au Luxury, oubliez-pas les pourboires. Je vis dans le quartier de : Claudelands, j'habite au-dessus de mon bar.


Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Sam 9 Jan - 19:27
MAIS T'ES QUI ET D’OÙ TU SORS?
Je suis tellement heureuse de te revoir par ici, même si tu le sais déjà, je te le redis
Merci de ne pas nous avoir abandonnées
On t'aime, nous refait pas de frayeurs comme ça ok?
ET PUIS REBIENVENUE CHEZ TOOOOOI, trop hâte de voir ce que tu vas faire de Reed Et en passant, excellent choix de pseudo et aussi d'avatar


+my hopeless opus+
Revenir en haut Aller en bas

student
avatar
Reed Rosenwald
my notebook
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 07/01/2016 et j'ai déjà échangé : 26 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : Queenette (le retour!) On me dit souvent que je ressemble à : Cailin Russo D'ailleurs, mon avatar est de : effet mer. Dernièrement, j'ai fêté mes : 22 ans. et concernant ma vie amoureuse, : je suis une célibataire endurcie et assumée. Actuellement à l'université, j'étudie : les sciences médicales, spécialisée pédiatrie Pour gagner ma vie, : je garde des enfants, je sers dans un bar, je livre des pizzas, et je fais toutes autres sortes de petits jobs pour gagner de l'argent. Je vis dans le quartier de : Te rapa et arrêtez les clichés, à part quelques voitures qui brûlent, rien à signaler.

Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Dim 10 Jan - 13:42
Alice Spiegelman a écrit:
HAN TOIIIIIIIIIII t'imagines pas comment je suis trop contente de te revoir parmi nous je te re-souhaite un bon courage pour ta fiche et puis Cailin quoi tu fais fort
Moi aussi je suis tellement contente d'être de retour par ici Ravie que Cailin te plaise Merci beaucouuuuup

Jayden Hawkins a écrit:
Re bienvenue alors.
Bon courage pour ta fiche
Merci toi

Adalynn Matthews a écrit:
Bienvenue parmi nous ma jolie
Merciiii

Estefania Meads a écrit:
t'es belle re-bienvenue par ici
Toi aussi t'es pas mal dis dooonc Merci

Luke Davis a écrit:
MAIS T'ES QUI ET D’OÙ TU SORS?
Je suis tellement heureuse de te revoir par ici, même si tu le sais déjà, je te le redis
Merci de ne pas nous avoir abandonnées
On t'aime, nous refait pas de frayeurs comme ça ok?
ET PUIS REBIENVENUE CHEZ TOOOOOI, trop hâte de voir ce que tu vas faire de Reed  Et en passant, excellent choix de pseudo et aussi d'avatar
J'aime cet accueiiiiiiiiiiiiiiiil (enfin ce deuxième accueil ) Je suis aussi contente de revenir parmi vous, et je ne suis pas prête de repartir aussi vite
Encore merci chatooooon
Revenir en haut Aller en bas

bobina the queen
avatar
Bobina Mars
my notebook
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 13/08/2015 et j'ai déjà échangé : 479 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : bobina mars aka aphrodite. On me dit souvent que je ressemble à : rebel wilson. D'ailleurs, mon avatar est de : cranberry.

Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Dim 10 Jan - 17:20
officiellement
bienvenue !
WESH WESH DUDE ! Tu as enfin passé la terrible épreuve de la fiche de présentation et tu n'es pas mort ! Bordel c'est surprenant ça ! Mais naan, j'ai toujours eu foi en toi ! Oui bon allez, en tant que célèbre Bobina Mars, je me dois de t'aiguiller rapidement pour que tu puisses faire une entrée fabuleuse à l'université. Mais cherche pas, tu feras pas mieux que moi arrivant en panda ! BREF, il y a un certain nombre de petites choses que tu devrais faire et autres sujets auxquels tu devrais jeter un petit coup d'oeil ! Tu trouveras tous les liens utiles sur ta gauche. Oui vas y, tu peux déplacer tes yeux à gauche. Encore un peu.. LA, BOUGE PLUS. T'as vu, je suis gentille ? Je vais donc te laisser tranquillement zieuter tout ceci. Mais ne t'en fais pas, love, tu me reverras bien assez vite sur le campus ! ~ Bobina Mars.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
my notebook

Message
Sujet: Re: Fire meet gasoline.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
NEIGHBOURHOOD STRIFES. :: Personnage :: The story begins :: 
Welcome to Waikato
-
Sauter vers: