AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Merci de privilégier les kentavroi, chimaires, satyroi et arpyies.
Time to run # Astoria

Le forum est fermé...
merci à tous d'avoir fait partie de l'aventure

Partagez | 
 

 Time to run # Astoria

~ LES JOIES DE LA COLOCATION SUR NEIGHBOURDHOOD STRIFES. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

kentavroi - membre
avatar
Lukas Crowley
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : indisponible (5/3)
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 20/11/2015 et j'ai déjà échangé : 153 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : Larme d'Etoile On me dit souvent que je ressemble à : Taylor Lautner D'ailleurs, mon avatar est de : DSR Dernièrement, j'ai fêté mes : 20 ans et concernant ma vie amoureuse, : je suis libre comme l'air et indomptable, bien qu'une certaine rousse attire mon attention Actuellement à l'université, j'étudie : l'éducation physique et sportive (rugby, athlétisme et base-ball) Je vis dans le quartier de : Te Rapa

Message
Sujet: Time to run # Astoria
Jeu 17 Déc - 16:27
go, go, go ! it's time to suffer to be beautiful
ASTORIA & LUKAS
Aujourd’hui c’était le grand jour pour Astoria. Son cousin, Lukas, allait lui donner son premier cours de sport. Bon, c’était vite dit et faire preuve d’un soupçon d’orgueil de dire ça, puisqu’ils n’allaient faire que courir ensemble. Du moins c’était l’objectif, car Astoria l’avait prévenu qu’elle avait la persévérance sportive d’une tortue asthmatique, ce qui n’avait pas manqué de le faire rire. Mais voilà, elle voulait vraiment se mettre au sport, pour une raison qu’il n’avait pas jugé importante de lui demander. Il se disait simplement qu’elle devait vouloir perdre du poids ou se muscler un peu. N’était-ce pas pour cela que les femmes faisaient du sport ? Il était bien rare d’en voir qui aimaient suer autrement que pour maintenir leur forme. Pour Lukas en revanche, c’était aussi vital que respirer, et c’est pourquoi il était comme un poisson dans l’eau chez les Kentavroi. Du coup, entre lui, le sportif-né, et elle, la pantouflarde obligée de sortir pour garder la ligne, la matinée s’annonçait aussi drôle que difficile. N’ayant jamais donné de cours ou quoi que ce soit du genre, il ignorait complètement s’il aurait la patience de la tirer derrière lui. De son côté, Astoria serait probablement vite fatiguée de devoir courir et de maintenir un rythme élevé pour ne pas perdre de vue cet Usain Bolt version hawaïïenne. Au fond, le plus important était qu’Astoria garde sa détermination de s’améliorer, tandis que pour lui ce serait de ralentir la cadence. Un challenge pour les deux. Lukas avait la compétition dans le sang, ce qui était une bonne chose dans son domaine, car on ne prenait que les meilleurs. Il espérait simplement qu’avec sa cousine, il oublierait un peu ce côté-là pour être plus souple et fairplay. Cependant, s’entendant très bien avec elle et vu qu’elle faisait un effort pour s’intéresser à lui et à ses passions, ça ne devrait poser aucun problème. Il était peut-être impulsif, mais pas un idiot avec des œillères, incapable de faire la différence entre deux choses pourtant distinctes. Vêtu d’un jogging et flanqué d’un petit sac à dos pour y mettre une bouteille d’eau et des barres céréalières, Lukas retrouva finalement Astoria dans le parc de l’école. Après une bonne nuit de sommeil, il était fin prêt à débuter cette journée par un petit jogging qui, il n’en doutait pas, serait parfait pour rester éveillé toute la journée.

Quittant son quartier pour retrouver sa cousine, il le fit le chemin en courant. Ainsi, il serait déjà bien chaud pour la suite de ce qui les attendait. « Aloha cousine ! » lança-t-il avec un grand sourire, et s’approchant d’elle pour la prendre dans ses bras. Une salutation chaleureuse comme il s’en faisait de par chez lui, et qui lui manquait cruellement ici. Pourtant, d’une manière générale, les gens étaient plutôt sympathiques en Nouvelle-Zélande. Mais ça ne serait probablement jamais chez lui quand même. Au moins avaient-ils des cousines et des amis, et même une seconde famille avec sa confrérie. Il n’aurait pas tout perdu. En fait, Lukas savait qu’il avait gagné au change, puisqu’il avait ici plus qu’il n’aurait jamais eu là-bas. Pourtant, son cœur était resté sur son île natale, et il serait toujours hawaïen avant d’être autre chose. « Alors, prête pour souffrir avec moi ? » demanda-t-il en souriant avec espièglerie. La pauvre semblait fatiguée d’être levée si tôt, ce qui l’amusait beaucoup, lui qui était déjà bien réveillé et prêt pour relever tous les défis.
electric bird.


je reste l'insolent
Personne ne me dit ni ne m'ordonne, seul à bord je coordonne. Je marche à l'envers de toi, mais je garde dans le fond mon intuition. Je suis cette route elle est pour moi, elle est étroite mais c'est comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
NEIGHBOURHOOD STRIFES. :: Waikato University :: Nettleton Field Garden :: 
University Park
-
Sauter vers: