AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Merci de privilégier les kentavroi, chimaires, satyroi et arpyies.
every flight begins with a fall (ft. soren)

Le forum est fermé...
merci à tous d'avoir fait partie de l'aventure

Partagez | 
 

 every flight begins with a fall (ft. soren)

~ LES JOIES DE LA COLOCATION SUR NEIGHBOURDHOOD STRIFES. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

student
avatar
Autumn Osborne
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : (0/3)
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 09/11/2015 et j'ai déjà échangé : 233 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : vesna. (tiffany) On me dit souvent que je ressemble à : katherine mcnamara D'ailleurs, mon avatar est de : vesna. Dernièrement, j'ai fêté mes : 19 ans et concernant ma vie amoureuse, : je suis célibataire et c'est mieux comme ça. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art Je vis dans le quartier de : te rapa
It's a beautiful day
but I can't see it

ZayanaEmilSoren ≈ Intrigue


Message
Sujet: every flight begins with a fall (ft. soren)
Mar 24 Nov - 19:19
Every flight begins with a fall
soren & autumn
Décidément, Autumn avait trouvé sa place sur le rebord de la fontaine. Personne ne pourrait la déloger avant son prochain cours dans environ deux heures, à moins de vouloir être confronté à d’horribles représailles. Même si elle n’était pas habituée à avoir de grandes périodes de calme entre chaque cours, la jeune américaine ne s’en plaignait pas. Loin de là. Elle profitait de ces périodes pour traîner sur les réseaux sociaux, prendre des nouvelles de ses amies du lycée restées étudier aux Etats-Unis, jouer à des jeux tout aussi idiots chacun, et parfois, quand rien ne fonctionnait, elle relisait ses cours mais l’envie était loin d’être là. Ses écouteurs bien calés dans ses oreilles et la musique à son volume maximum, Autumn avait le regard fixé sur un couple à sa droite. Ce qu’elle pouvait les maudire dans le fond. Elle ne se gênait pas pour les regarder puisqu’eux-mêmes ils étaient trop occupés pour la remarquer. Elle ne comprenait plus les couples, depuis ces fameuses vacances. Les vacances où elle s’est dit qu’elle allait essayer d’y croire, rien qu’une dernière fois après quelques déceptions amoureuses. Mais non. Quand Autumn était rentrée au pays, Soren avait considéré qu’il était libre. Elle en a eu la surprise quand elle était revenue, inutile que sa fierté légendaire en avait pris un sacré coup. Elle ne voulait pas que les autres soient au courant de peur qu’on la voit comme la fille trompée ou celle qui a espérée pour rien. Pour résumer, elle ne voulait pas qu’on pense qu’elle est faible. Jamais.

En tant que personne extrêmement rancunière, la jeune américaine avait imaginé tout un tas de façons de se venger ou du moins de lui faire part de son mécontentement. Enfin, elle lui avait déjà dit mais elle avait comme l’impression que cela ne lui avait rien fait du tout. Peut-être qu’à ce moment-là, elle avait été aveuglée par sa rancœur mais cela ne changeait pas vraiment les choses puisque les faits étaient bien là. Et par-dessus tout, le destin avait décidé de jouer un peu avec elle en cette belle journée. En soupirant et en voulant regarder ailleurs, Autumn avait remarqué Soren au loin. Comme si elle avait besoin de ça. « Magnifique, génial. » dit-elle en ironisant. Bizarrement, les jeunes d’à côté avaient arrêté leur activité favorite pour tourner le regard vers elle. « Un problème ? » leurs adressa-t-elle en prenant ses affaires pour partir, afin d’éviter que Soren ne la voit. Alors qu’elle cherchait un autre endroit où se poser, elle s’arrêta net. Elle venait d’avoir une idée, celle d’aller lui dire ce qu’elle pensait et peut-être aussi trouver un semblant de fierté. Elle prit une grande respiration et alla en direction de Soren. Elle ne savait pas encore ce qu’elle allait réellement lui dire mais tant pis, elle allait agir tant qu’elle en avait l’occasion. « Tiens donc, comme on se retrouve. » L’espace d’un instant, Autumn avait hésité entre lui lancer un regard noir ou bien afficher un sourire narquois mais le regard l’avait remporté.
electric bird.




thick skin
elastic heart
Revenir en haut Aller en bas

chimaires - membre
avatar
Soren Holdway
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 3/7 jours.
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 10/11/2015 et j'ai déjà échangé : 65 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : castaway. (ivana) On me dit souvent que je ressemble à : thomas sangster. D'ailleurs, mon avatar est de : soapflakes. Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-trois ans. et concernant ma vie amoureuse, : en couple sans être pour le moindre amoureux. Actuellement à l'université, j'étudie : en première année de master degrees en mathématiques appliquées. Je vis dans le quartier de : hamilton east.
autumn.
nala.


Message
Sujet: Re: every flight begins with a fall (ft. soren)
Mer 25 Nov - 18:14
Every flight begins with a fall
soren & autumn
Après plusieurs heures de cours depuis ce matin, Soren avait enfin terminé sa journée. Non pas qu'ils trouvent les études ennuyantes, mais après la dernière soirée qu'il avait passé hier soir, la seule chose qu'il souhaitait faire maintenant, c'était d'aller se reposer dans sa chambre. Traversant la sortie du pôle scientifique, il sortit de sa poche de costume ses fidèles et habituelles lunettes de marque noires pour empêcher le soleil de taper contre ses yeux déjà bien enlaidis par son manque de sommeil. Le grand blond se dépêcha de rejoindre le parking de l'université, sa belle ferrari noire l'attendait. Soren avait déjà hâte de la conduire, c'était un précieux bijou, son précieux bijou. Mais tandis qu'il marchait le cœur lourd impatient de renter chez lui, il attendit une voix familière et bien irritantes résonner dans ses oreilles. « Tiens donc, comme on se retrouve. » Soren arrêta tout de suite le pas. Il souffla d’exaspération en reconnaissant l'auteur de cette phrase. Avec elle sur son dos il était sûr de ne pas gagner son appartement avant un bon moment. Se voyant contraint de se retourner pour affronter la demoiselle, il enleva ses lunettes pour rencontrer le regard noir de cette dernière. Clairement, elle allait pas le lâcher avant d'obtenir ce qu'elle voulait. Elle n'était pas son ex-copine pour rien après tout, fameuse Autumn Osborne.

Elle n'était supposée qu'être qu'une amourette passagère de vacances, quelqu'un qu'il n'était pas censé revoir à part par miracle mais le destin en a décidément autrement puisqu'il retrouva celle-ci dans sa fac cette année. Ne prenant franchement pas leur relation au sérieux depuis le début, Soren ne s'était pas privé pour aller voir ailleurs pendant leur relation et lâchement la quitter une fois les vacances terminées. C'était quelque chose qu'il avait l'habitude de faire pendant cette période et tout s'était déroulé sans problème jusqu'à qu'il rencontre Autumn. Une belle rousse au caractère bien trempé qui avait su attirer Soren dés le premier regard. Sincèrement, il avait apprécié le temps qu'il avait passé avec elle, mais pour lui elle était au final comme les autres femmes et auraient fini un jour ou un autre à s'en prendre à sa fortune, comme l'avait fait avec sa mère et son père. Un acte qui continuera sûrement de la hanter toute sa vie dans ses relations amoureuses. Soren reconnait totalement s'être servie d'Autumn, mais c'était pas comme si le blond se soucier d'être quelqu'un de vertueux, au contraire. C'était un salopard de riche bien trop gâté par son père et qui s'assumait pleinement comme il était. Il sortit de ses pensées : « Quelles désagréables retrouvailles Autumn, je t'ai manqué ? » Le ton sournois de Soren ne pouvait échapper à la rousse, c'était un sentiment exaltant que d'emmerder les gens pour lui. En observant de plus près, il vit au travers du regard haineux de la jeune femme devant ses yeux, qu'elle cherchait quelque chose de plus profond que ça en venant s'adresser à lui : L'envie d'exprimer tout ce qu'elle avait sur le cœur, ça promettait. « Ne me réponds pas, je sais que c'est le cas. » Il lâcha un petit rire narquois et reprit la parole. « Range-moi cette lueur de haine dans tes yeux, tu m'aimes toujours dans le fond, n'est-ce pas ? » Il mentait évidemment, il savait parfaitement que la rousse ne possédait plus aucun sentiment pour lui désormais, mais Soren était un véritable chieur. Si elle venait régler ses comptes avec lui, il fallait bien qu'il les lui fasse cracher au complet, ça ne serait pas marrant aussi non.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

student
avatar
Autumn Osborne
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : (0/3)
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 09/11/2015 et j'ai déjà échangé : 233 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : vesna. (tiffany) On me dit souvent que je ressemble à : katherine mcnamara D'ailleurs, mon avatar est de : vesna. Dernièrement, j'ai fêté mes : 19 ans et concernant ma vie amoureuse, : je suis célibataire et c'est mieux comme ça. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art Je vis dans le quartier de : te rapa
It's a beautiful day
but I can't see it

ZayanaEmilSoren ≈ Intrigue


Message
Sujet: Re: every flight begins with a fall (ft. soren)
Jeu 26 Nov - 14:24
Every flight begins with a fall
soren & autumn
Depuis que leur relation avait connu son dernier instant, Soren avait hérité d’un certain talent, celui de l’énerver quoi qu’il dise ou qu’il fasse. Aucune parole ne pouvait arranger la situation, surtout que le caractère de la jeune était loin de l’aider. Mais, elle ne pouvait rien, Autumn n’était pas prête à changer pour quelqu’un afin d’être conforme à ses attentes. Elle ne voulait pas, un matin, alors qu’elle se regardait dans le miroir, ne plus se reconnaître. Elle lâcha son regard noir l’espace de quelques secondes, juste assez pour l’admirer. Enfin, cela était vite dit, la jeune américaine l’avait simplement regardé de haut en bas, c’est tout. « T’es fatigué, non ? Enfin, c’est l’image que tu renvoies à présent » remarqua-t-elle sans vraiment de gêne tout en laissant échapper un rire assez bref. Si son plan était de rentrer chez lui, tranquillement, pour se reposer ou bien profiter de son temps libre pour faire autre chose, il se trompait. Profondément. Autumn avait tout son temps juste avant son prochain cours, mais cela n’est pas sûr qu’il puisse tenir aussi longtemps. Elle passerait le temps qu’il faut pour lui tirer les vers du nez. Il voulait s’entêter plutôt que d’avouer une faute alors que cela semble facile normalement, c’était bien dommage.

Ils étaient enfin tombés d’accord, ces fameuses retrouvailles étaient loin d’être une partie de plaisir. « Je n’aurais pas dit mieux » dit-elle avec une pointe d’amertume dans la voix et le regard ailleurs. Parce que sur ce point, elle aurait aimé avoir autre chose à dire pour avoir le dernier mot. Ensuite, il lui demanda ironiquement, sûrement, s’il lui avait manqué. Autumn prit un moment pour réfléchir et trouver une réponse adéquate. C’est vrai que pendant un moment, c’était le cas mais plus maintenant. « Attends, laisse-moi réfléchir… » dit-elle juste avant de poser son doigt sur sa bouche, histoire de lui montrer que cette question avait un semblant d’importance à ses yeux. « Pas… » du tout, allait-elle dire avant qu’il ne décide de la couper. Comme si cela se faisait, que tout était normal. « Tu te trompes ». Comme si ses airs de prétentieux allaient lui manquer. Comme si cela allait lui manquer d’être prise comme une conne. Son commentaire sur la possibilité qu’elle l’aime toujours aurait pu lui faire quelque chose si la colère n’avait pas remplacé le sentiment d’amour qu’elle ressentait à son égard, il fut un temps.

Toujours en lui barrant la route qui allait lui donner accès à son véhicule qu’il adore tant, Autumn croisa les bras. Sa voiture, qu’est-ce qu’elle avait pu en entendre parler et qu’est-ce qu’elle pouvait la détester. Elle ne comprenait pas ce que les garçons pouvaient trouver dans ce genre de voiture. Depuis qu’elle était revenue définitivement en ville, la jeune rousse avait plusieurs fois eu l’occasion de se venger sur cette ferrari, par exemple, en lui crevant ses pneus, en lui brisant son pare-brise ou bien en lui rayant sa carrosserie, mais non, elle avait bien résister. Pour l’instant. Elle ne pouvait rien lui promettre sur ce point-là. « Je sais que la réponse risque de ne pas me plaire mais je vais te poser une question : il y en a eu combien ? » Soren savait très bien à quoi elle venait de faire référence. Toutes les filles avec qui il avait couché pendant qu’ils étaient encore ensemble.
electric bird.




thick skin
elastic heart
Revenir en haut Aller en bas

chimaires - membre
avatar
Soren Holdway
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 3/7 jours.
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 10/11/2015 et j'ai déjà échangé : 65 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : castaway. (ivana) On me dit souvent que je ressemble à : thomas sangster. D'ailleurs, mon avatar est de : soapflakes. Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-trois ans. et concernant ma vie amoureuse, : en couple sans être pour le moindre amoureux. Actuellement à l'université, j'étudie : en première année de master degrees en mathématiques appliquées. Je vis dans le quartier de : hamilton east.
autumn.
nala.


Message
Sujet: Re: every flight begins with a fall (ft. soren)
Mar 1 Déc - 15:33
Every flight begins with a fall
soren & autumn
«Tu te trompes. » fut la réponse de belle rousse devant lui à sa dernière question. Elle était persistante, c'était un fait que Soren ne pouvait contester. Un fait qu'il avait néanmoins apprécié par le passé. Il lâcha un léger rire doté d'une pointe fine de sacarsme. Le blond n'avait d'envie que d'une seule chose à l'instant, rentrer chez lui pour y dormir, comme lui avait fait remarquer la jeune femme devant lui quelques secondes auparavant. Mais en même temps, quel ennui ça aurait été si elle avait commencé à se montrer faible. Il aimait les femmes tenaces et qui avaient du répondant, donc maintenant qu'il l'avait fait sortir Autumn davantage de ses gonds, il allait s'assumer et pousser cette dispute jusqu'au bout. « Mmm, laisse-moi un peu en douter tout de même. » Il remonta ses lunettes noires sur son nez juste après lui avoir répondu, un vilain sourire toujours accroché sur ses lèvres. Soren maniait l'ironie à la perfection et d'être sorti avec Autumn pendant les vacances, il savait en connaissance de cause qu'elle la comprenait totalement. Il n'y avait même plus à douter quant à la seule chose qui comblait le cœur de la rousse quand elle entendait le prénom Soren : la colère. De l'amour pour Soren ? Sûrement plus la moindre parcelle, pas après ce qu'il lui avait fait, ce qui était tout à fait compréhensible, même lui le reconnaissait. Le blond n'était pas un garçon de cœur, c'était plutôt le contraire à vrai dire. Si on l'appréciait tant mieux, mais si on se le détestait, à la rigueur il le préférait, au moins ça ajoutait du piquant à sa vie. Il rigola intérieurement à cette pensée.

Fixant plus attentivement Autumn de sa grande taille, il vit une lueur s'ajouter à son regard qui ne lui plaisait pas vraiment. Il la vit croiser les bras, signe qu'elle n'était pas encore prête à le laisser marcher jusqu'au parking. Et intelligent qu'il était, Soren voyait dans ses yeux qu'elle réfléchissait à quelque chose contre sa voiture. L'étincelle présente lui indiquait même qu'elle y avait déjà mûrement réfléchi. Et toucher à sa voiture, c'était faire pire qu'un affront direct contre le blond. Dans le fond, il appréciait encore un peu Autumn. Après tout, c'était lui qui avait été un salopard, pas elle. Mais quand il avait découvert en début d'année que la rousse allait étudier dans la même université que lui, normal qu'il ne s'en était pas franchement réjoui. Dans le fond, il savait qu'elle n'allait pas rester longtemps calme et passive après qu'il l'ait trompé et lâché comme une moins que rien, c'était compréhensif après tout. Il avala sa salive à la pensée de sa voiture ne serait-ce qu'un peu abîmée. Si jamais elle s'amusait à lui toucher à sa bagnole, le blond n'hésitera pas à s'en prendre à sa douce chevelure. Il avait beau avoir passé d'agréables moments à enrouler ses mèches rousses autour de ses doigts, on ne touchait pas à ce qu'il lui appartenait, et encore moins à sa précieuse voiture.

Ses songes furent interrompues par une question à laquelle il ne s'attendait pas. « Je sais que la réponse risque de ne pas me plaire mais je vais te poser une question : il y en a eu combien ? » Evidemment qu'il savait à quoi elle faisait référence. Combien de filles il était allé voir alors qu'il sortait pendant ce temps avec Autumn. Une question qu'il le faisait rire et à laquelle il ne se sentait pas le moindre du monde coupable à sa surprise. C'était un salopard de première classe depuis plusieurs années à présent, qui ne pensait pas une seule seconde à ce que pouvait ressentir une fille quand il la faisait souffrir. Quel horrible gars il était, mais Soren s'en moquait. « T'es sûre que tu veux connaitre la réponse ? J'ai pas envie de te voir pleurer toute la soirée dans ta chambre Autumn. » Alors à quoi bon mentir ou s'excuser quand il s'en moquait éperdument. Il préférait juste un peu jouer et s'amuser comme il avait l'habitude de le faire. « Mais si tu veux vraiment savoir, il y en a pas eu tant que ça. Tu peux même t'estimer chanceuse en faite, comparé à d'autres.» Il l'entendait déjà s'exclamer d'indignation. Soren se retenait de partir ans un grand fou-rire, quel connard il était. Il avait déjà assez piétiné à sa fierté comme ça. Ou peut-être pas ? « Tu sais que je t'apprécie ma belle, alors ne t'arrache pas les cheveux quand je te dis qu'il y en a eu deux, sans compter celle avec qui je n'avais pas eu le temps de conclure car t'avais fait sonner mon téléphone à ce moment-là.» D'ailleurs il s'était pris une belle gifle de cette fille quand il avait déclaré sans gène que c'était sa petite-amie qui l'appelait.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

student
avatar
Autumn Osborne
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : (0/3)
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 09/11/2015 et j'ai déjà échangé : 233 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : vesna. (tiffany) On me dit souvent que je ressemble à : katherine mcnamara D'ailleurs, mon avatar est de : vesna. Dernièrement, j'ai fêté mes : 19 ans et concernant ma vie amoureuse, : je suis célibataire et c'est mieux comme ça. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art Je vis dans le quartier de : te rapa
It's a beautiful day
but I can't see it

ZayanaEmilSoren ≈ Intrigue


Message
Sujet: Re: every flight begins with a fall (ft. soren)
Sam 12 Déc - 20:58
Every flight begins with a fall
soren & autumn
Plus la conversation se poursuivait dans le temps, plus Autumn semblait de plus en plus agacée. A chaque fois que cela arrivait, la jeune rousse avait cette légère manie qui était de se mordre la lèvre inférieure. Parfois, elle essayait de toutes ses forces de le cacher afin qu’on ne sache pas ce qu’elle pense, mais c’était plus fort qu’elle et surtout, incontrôlable. N’importe quelle personne qui était assez chanceuse pour l’avoir dans son cercle d’ami(e) pouvait le deviner. « Tu parles. Comme si, toi, tu pouvais le savoir » dit-elle en levant les yeux au ciel. Est-ce qu’une fois, dans leur relation, s’était-il intéressé à ce qu’elle ressentait pour lui. Avec de toutes ces pensées qui lui traversaient l’esprit, Autumn n’avait pas osé poser le regard sur lui en parlant. Pas maintenant. Il y avait deux raisons : la première, elle ne voulait pas voir à quelle vitesse il avait balancé leur histoire aux oubliettes et la seconde, était que sa faiblesse se voyait trop. Comment pouvait-il faire ça, sans même rien ressentir ? Elle l’ignorait. En tous cas, Autumn était loin de pouvoir l’oublier aussi facilement. Tout ce qu’elle souhaitait, c’est qu’il montre, pour une fois, qu’il est aussi un humain Mais bon, avec une absence de cœur comme la sienne, cela allait être une tâche plus que difficile. Elle tournait en rond. Elle voulait arrêter mais n’y arrivait pas. Elle cherchait des réponses à des questions qu’elle ne devrait même plus se poser.

Autumn arrêta de parler et même de réfléchir complètement. Elle l’avait fait simplement afin de pouvoir jeter un coup d’œil autour d’elle, comme si elle souhait cacher quelque chose. Il y avait beaucoup trop de monde à son goût, beaucoup trop de personnes qui pourraient être potentiellement intéressés par la dispute qui était en train de se dérouler sous leurs yeux. Pour l’instant, Soren et Autumn n’avaient pas attirés trop l’attention sur eux, comme elle pouvait le juger grâce aux simples regards que lançaient les étudiants qui les frôlaient. Afin que ces fameux étudiants n’aient aucun extrait de leur conversation mouvementée, la jeune rousse se retenait de parler à chaque fois qu’elle sentait que quelqu’un allait passer à côté d’elle. Même si par moment, la jeune américaine était plutôt du genre à vouloir attirer l’attention, elle s’était subitement ravisée. Qui aurait envie que tout le monde soit au courant d’une histoire pareille ? Peut-être qu’Autumn dramatisait un peu, mais elle n’avait pas envie d’avoir honte en état devenu le sujet principal des potins de cette université. Certes, elle n’aurait qu’à attendre pendant une période plus ou moins longue, que quelqu’un prenne sa place mais quand même, qu’on lui laisse un semblant de fierté.

Maintenant, la réponse à cette question qui allait sûrement être à double tranchant pour elle. Tout d’un coup, elle avait envie de faire comme si elle n’avait rien dit, mais c’était un peu comme vouloir faire marche arrière quand on tombe en chute libre. « Ne pars pas sur ce plan, s’il-te-plait ». Il ne souciait plus de son bien-être depuis un moment, ces paroles n’avait plus tellement de sens maintenant. Même, ils sonnaient un peu trop faux à son goût. A ce moment précis, Autumn ne savait pas trop si elle devait se sentir soulagée ou non de savoir qu’il n’y en avait pas eu autant que ça et que selon Soren, elle devait s’estimer chanceuse. Qu’il ne compte pas sur elle pour cela. Plus jamais, elle n’a un peu retenu la leçon. « Bon à savoir. » dit-elle en soupirant. Que pouvait-elle ajouter de plus ? « Tu te fous de moi, c’est ça ? » Autumn avait l’impression d’halluciner. Que devait-elle faire maintenant qu’elle savait tout? Deux solutions se présentaient à elle : pleurer ou lui montrer qu’elle ne rigolait pas avec ce sujet. « T’es pas sérieux » répéta-t-elle plusieurs fois en haussant légèrement le ton. C’était trop pour elle. Tellement, qu’elle se surprit elle-même à lui mettre une gifle. Il ne pouvait pas dire qu’il ne le méritait pas. « Ça faisait un moment que j’avais envie de le faire »
electric bird.




thick skin
elastic heart
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
my notebook

Message
Sujet: Re: every flight begins with a fall (ft. soren)
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
NEIGHBOURHOOD STRIFES. :: Waikato University :: Nettleton Field Garden :: Fontaine Nettleton Field-
Sauter vers: