AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Merci de privilégier les kentavroi, chimaires, satyroi et arpyies.
my song know what you did in the dark. (noah)

Le forum est fermé...
merci à tous d'avoir fait partie de l'aventure

Partagez | 
 

 my song know what you did in the dark. (noah)

~ LES JOIES DE LA COLOCATION SUR NEIGHBOURDHOOD STRIFES. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

foinix - direction
avatar
Asmodée Meadows
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 0/5 libres
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 13/08/2015 et j'ai déjà échangé : 589 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : winter rose. (aurélie) et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : astoria On me dit souvent que je ressemble à : emilia clarke. D'ailleurs, mon avatar est de : (c) CTYH Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-cinq petites années et concernant ma vie amoureuse, : techniquement, je suis alone. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art et l'expression de soi (6ième année) en réalisation cinématographique. Pour gagner ma vie, : et surtout payer mes études, je suis serveuse au starbucks. Je vis dans le quartier de : claudelands, à la confrérie foinix.
MY ENEMY IS
MYSELF TONIGHT
liam.
dasmodée.
charlie.
noah.
chaz.
will.


Message
Sujet: my song know what you did in the dark. (noah)
Lun 16 Nov - 22:21
se fanent les chrysanthèmes,
se fanent toutes tes pétales.
C'est la première fois que je sortais, que je faisais une soirée depuis ce qu'il était advenu de ma relation avec Liam. Depuis que notre amour s'est arrêté brutalement, depuis qu'il a perdu la mémoire, depuis qu'il m'a tout simplement oublié et que les six dernières mois ont été effacé. J'en avais assez de me morfondre enfermée dans ma chambre, peinant à sourire devant les membres de ma confrérie. J'en avais assez, je voulais reprendre ma vie en main, je voulais vivre. Comme faire une explosion, je voulais me transformer et redevenir la combattante, la guerrière, que j'étais à mes débuts. Alors lorsque quelques amis foinix proposait cette sortie au Galatos Night Club, aucun refus n'était possible. 23H30. Je finissais de me boucler les cheveux. Observant mon reflet dans le miroir, il était semblable à mes débuts dans la confrérie. Cette jeune étudiante dynamique, désireuse de changer de vie. J'avais enfilé ce legging noir qui dessinait parfaitement ma silhouette et je portais ces magnifiques bottines noires, cadeau de mon dernier anniversaire. En haut, j'ai opté pour un simple débardeur rouge dont le dos était légèrement échancrée. Une tenue digne pour danser toute la nuit sans avoir l'air d'une prostituée. Je ne me suis jamais considérée comme une fille plein de charmes, au visage bien dessiné ou autre. Ca serait même le contraire, j'ai un gros complexe en ce qui concerne mon physique, surtout que mes amies sont toutes de parfaits canons. Alors comment puis-je rivaliser avec de telles femmes ? Mais ce soir, je me sentais pleine d'assurance et plutôt mignonne, non ? En descendant les escaliers qui reliait les chambres et la salle de bain au salon et hall d'entré, Chaz se tournait vers moi avec un large sourire. « Elle décide enfin à sortir de son terrier ! » S'exclamait-il, bras en l'air pour savourer sa victoire. Je laissais un rire s'éclater en ajoutant un fermes-là remplie d'affection. Prétextant que j'allais m'enfuir s'il ne faisait pas quelque chose, il vint m'attraper par les jambes pour me porter par dessus son épaule, comme un sac de pommes de terre. Et c'est en courant qu'il s'enfuit de la confrérie, rejoignant la rue en pleine nuit et m'éloignant au maximum de ma grotte. J'éclatais de rire. Un rire sincère. De joie. D’amusement. D'euphorie. Un véritable sentiment de bien être. C'est dans les moments où on en a le plus besoin que l'on sait qui sont ses véritables amis.

Nous sommes tous partis en taxi jusqu'au Galatos Night Club. Il était prévu que nous rentrions à pieds à la fermeture de la boite. Je regrettais déjà mes magnifiques bottines qui, je le savais pertinemment, deviendront mon pire cauchemar au retour. Une fois à l'entrée de la boite, le vigile nous a laissé entrer sans aucun problème. La plupart des gars étaient des habitués de cette boite de nuit, il avait même réussi à sympathiser avec le videur. A peine installée sur l'un des canapés d'angle avec au centre une table, qu'un de nos collègues s'écriait : « Shooters ! » En voilà une proposition acclamée et approuvée par toute la population ici présente. Il servait au bar les shooters au mètre pour ceux qui le désiraient, ce qui était notre petite habitude à nous les foinix. Mais petite nouveauté, de nouveaux shooters au saveur assez... Pimentés ont fit leur apparition sur la carte. En vedette : le tchernobyl. Un shooter vodka, tabasco, piment et je ne sais quoi d'autres. La carte est passée trop vite sous mes yeux puisque ces messieurs ont voulu montrer leur virilité avec ce nouveau cocktail. Bien évidemment, comme la plupart des amis raisonnables qui avaient décidé de ne pas tester, il s'est passé ce que nous attendions : ils ont tous recrachés leur verre. Éclat de rire général. Bon sang, que ça faisait un bien fou de s'amuser et de boire raisonnablement. Enfin, raisonnablement.. Cela faisait déjà bien peut être une heure et demi que nous étions là et les verres se sont enchaînés à une vitesse folle. En même temps, les shooters, ça se boit cul sec ! Pour ma part, je tournais au shooter de bubblegum et ça m'allait très bien. Oui, c'est bien un shooter de meuf, je sais ça. A mon tour de payer ma tournée et mon mètre de ce fait. Quelques billets dans la poche, je me dirigeais vers le comptoir pour venir faire un peu de l'oeil à ce cher barman pour qu'il passe plus vite à ma commande. « Ah mais c'est Noah... » Me suis-je rendue compte bien trop tard. Il m'avait déjà repéré. Oops !




• Remember me for centuries. •
We've been here forever and here's the frozen proof. We are the poisoned youth. Some legends are told. Some turn to dust or to gold. But you will remember me for centuries. And just one mistake ss all it will take. We'll go down in history.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
NEIGHBOURHOOD STRIFES. :: Hamilton :: Claudelands Boulevard :: Galatos Night Club-
Sauter vers: