AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Merci de privilégier les kentavroi, chimaires, satyroi et arpyies.
(m) jamie dornan

Le forum est fermé...
merci à tous d'avoir fait partie de l'aventure

Partagez | 
 

 (m) jamie dornan

~ LES JOIES DE LA COLOCATION SUR NEIGHBOURDHOOD STRIFES. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

foinix - direction
avatar
Asmodée Meadows
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 0/5 libres
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 13/08/2015 et j'ai déjà échangé : 589 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : winter rose. (aurélie) et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : astoria On me dit souvent que je ressemble à : emilia clarke. D'ailleurs, mon avatar est de : (c) CTYH Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-cinq petites années et concernant ma vie amoureuse, : techniquement, je suis alone. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art et l'expression de soi (6ième année) en réalisation cinématographique. Pour gagner ma vie, : et surtout payer mes études, je suis serveuse au starbucks. Je vis dans le quartier de : claudelands, à la confrérie foinix.
MY ENEMY IS
MYSELF TONIGHT
liam.
dasmodée.
charlie.
noah.
chaz.
will.


Message
Sujet: (m) jamie dornan
Sam 7 Nov - 22:38
pseudo
au choix.

feat jamie dornan
nom } au choix.
prénom } dante pour le lien.
naissance } au choix.
âge } entre 30-35 ans.
nationalité } au choix.
origines } au choix.
orientation } hétérosexuelle.
statut civil } marié.
études } /
profession } professeur à l'université de waikato, dans les matières relatives au cinéma.
groupe } citizien (sous groupe au choix).
{ The past is never dead. }
Cette partie est tout à fait libre.

Il est marié depuis un moment. Je pensais en plus qu'il aurait pu se marier trop jeune. Il a surprit sa femme dans le lit avec son meilleur ami, il demanda immédiatement le divorce. Le fait qu'il ait perdu la mémoire, sa femme en profite pour le garder auprès d'elle et de recommencer son histoire avec son meilleur ami. Le professeur reçoit néanmoins quelques flashs parfois de son étudiante, il pense que ce ne sont que des rêves mais ce sont réellement des souvenirs oubliés.
+

+
asmodée meadows feat emilia clarke
professeur amnésique
Ce beau professeur pour lequel j'ai littéralement craquée. Son côté artistique, sa gentillesse, sa bienveillance. Je ne saurais dire comment nous avons franchis le cape. Le rapprochement après les cours, un baiser volé à l'abris des regards indiscrets. Nous avons essayé de mettre de la distance entre nous. Un professeur qui sort avec l'une de ses étudiants, ce n'est pas chose bien vue dans les parages. Mais il m'était impossible d'aller à l'encontre de mon coeur et il en était de même pour lui. Alors pourquoi ne pas tout simplement nous abandonner l'un à l'autre ? Dimanche matin. Il dormait paisiblement à mes côtés, le draps fin remontant jusqu'à ses hanches. Mes doigts glissaient le long de ses courbes, effleurant sa peau. Je le sentais frisonner alors que j'observais chacune des expressions de son visage. Mes lèvres vinrent se déposer sur le haut de son torse, sans pour autant que mes yeux ne quitte sont visage. Il sourit. Bon dieu, que j'aimais ce sourire. Il était contagieux. « J'aime ce genre de réveil. » Murmurait-il pendant que ses yeux se posèrent sur moi. Je le regardais un moment. Cet homme, c'était le mien. Un ange tout droit descendu du ciel. Il était la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma vie depuis le décès de Sarah. Il me donnait des ailes. Et depuis le début de notre relation, j'ai cette furieuse envie de rejouer du piano. C'est étrange cet effet qu'il me procure. Ses lèvres rejoignirent rapidement les miennes. Un baiser doux et tendre. Mon corps pressé contre le sien. « Je peux te réveiller comme ça tous les jours, tu sais... » Ajoutais-je dans un murmure en fermant les yeux. J'aurais tellement aimé rendre cela officiel. Pouvoir vivre mon amour au grand jour. Sortir main dans la main, se promener dans la ville ensemble. Je sens son souffle contre mon cou, il soupire. « Ca viendra, je te le promets. » M'adressait-il en même temps qu'un baiser dans le creux de mon cou. Mais la question était "quand ?". Six mois que nous sommes ensemble, six mois qu'il est en instance de divorce avec sa femme. Six mois que notre relation se résume à s'éviter la semaine en cours pour se rejoindre discrètement le week-end. A mon tour de soupirer et bruyamment. Je me redresse pour me retrouver assise sur le lit. A chaque fois que j'avais ça en tête, je ne pouvais empêcher mes nerfs de monter. Entre le fait que sa future ex-femme refuse de signer les papiers du divorce, qu'elle me rend la vie impossible à chaque fois qu'elle me croise. Je crois qu'il y a surtout une part de peur en moi. Peur qu'il retourne avec elle, qu'il accepte d'essayer de sauver son mariage. « Et si jamais, tu acceptes de lui laisser une seconde chance...? » Murmurais-je péniblement. Je n'avais jamais osé lui avouer ce côté là de ma pensée. Cette peur de le perdre. « Asmodée, je retournerai pas avec elle. » Affirmait-il. Il se redressait pour être à mes côtés, il voulait voir mon visage. Visage plutôt expressif à l'heure actuelle sur mon désespoir. Je ne voulais pas perdre à nouveau quelqu'un qui m'était aussi important. Voyant mon air peu convaincue, il se levait pour aller fouiller dans l'un de ses tiroirs. Il en sortit un petit paquet. Une boite en velours bleu marine. L'ouvrant une fois à mes côtés, un petit pendentif en or en forme de spirale et en son coeur, une perle blanche. « Il appartenait à ma mère. » Il était magnifique. Je le regardais avec admiration. Cet homme me faisait passer par trop d'émotions. Dante vint se placer derrière moi, un sourire large porté sur ses lèvres, et il m'accrochait le collier au cou. « Je t'aime, Asmodée. »

M’engouffrant dans le premier taxi qui s'offrait à moi, je lui ai pratiquement hurlé ma destination : l'hôpital. J'avais peur de l'état dans lequel je le trouverais. Le directeur n'avait rien mentionné sur sa situation. Il a juste prévenu de l'accident de voiture. Mais était-il mort ? Etait-il dans le coma ? Je me faisais déjà les pires scénarios dans ma tête. Instinctivement, j'ai serrais dans ma main le médaillon en or que je portais autour du cou. Son collier. Le symbole de notre amour, de sa promesse. Je le tenais aussi fort que possible, laissant la marque du bijou sur ma peau. Je me suis jetée hors du taxi une fois arrivé devant les portes du bâtiment. J'ai couru comme si ma vie en dépendait. Dans un sens, c'était le cas. Il était devenu toute ma vie. Au secrétariat, je me suis moquée du monde qui attendait déjà et je suis passée. Mon visage affolée, déjà en larmes à cause des situations plus horribles les unes que les autres que je m'imaginais. J'ai juste prononcé son nom, d'une voix tremblante. Elle m'indiquait un numéro de chambre auquel je me suis précipitée. Mon corps entier tremblait, un noeud se formait dans mon ventre une fois devant la porte. Je l'ai poussé, le visage pâle, apeurée. Il était allongé dans ce lit froid, réveillé avec juste un pansement sur la tête. Je laissais couler quelques larmes de soulagement alors que je m'élançais vers lui.  « Oh mon dieu, tu vas bien ? » Le questionnais-je en prenant son visage entre mes mains. Mais sa réaction fût immédiate et me laissait inerte. Il prit mes mains et les baissait lentement, hors de la portée de son visage en arquant un sourcil. « Oui je vais bien, je vous remercie Mademoiselle Meadows. » Pardon ? Mademoiselle Meadows ? Mais qu'est ce qu'il lui prend ? J'entrouvris les lèvres pour essayer d'ajouter tant bien que mal quelque chose mais on me coupa avant. « C'est l'étudiante dont je te parlais, celle qui était là à ton accident. » S'échappait une voix aiguë, féminine, et que malheureusement je connaissais. Je m'écartais d'un pas en observant son ex-femme. Je ne comprends plus ce qu'il se passait. Pourquoi était-elle là ? A tour de rôle, je le regardais lui puis elle. Je voulais qu'on m'explique. Pourquoi me rejetait-il maintenant ? « Oui bien sûr, vous assistez à mon cours. Merci d'avoir faire le nécessaire lors de cet événement. » Ajoutait-il en m'adressant un faible sourire gêné, tandis qu'il se redressait un peu pour se rapprocher de cette silhouette de démon qu'était cette garce. Je suis restée sur place, bouchée bée devant la scène. J'étais perdue. Un cauchemar ? Réveillez moi par pitié. Réveillez moi ! « Pourriez-vous nous laisser par contre ? J'aimerais me reposer un peu. » Mettait-il fin à notre rencontre. J'ai senti mon coeur se déchirer. Comme une enfant, j'ai pris la fuite. J’acquiesçais d'un signe de tête avant de sortir de la chambre, comme à sa demande. J'aurai voulu m’effondrer en larmes sur le sol de l'hôpital. Mais un médecin est passé à ce moment là pour entrer dans sa chambre. « Attendez. Vous pouvez me dire ce qu'il lui ait arrivé..? Je comprends pas sa réaction avec moi, comme s'il ne me connaissait pas. » Le questionnais-je. A mon regard misérable, il s'est posé un instant pour m'expliquer toute la situation. Son accident mais surtout ses séquelles. « Il est devenu amnésique. Je ne sais pas encore le temps exact qu'il a perdu de sa mémoire. » Finissait-il. Six mois et quatorze jours. La durée de notre relation.
(c) NEIGHBOURHOOD STRIFES. TOUTES REPRODUCTIONS INTERDITES.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
my notebook

Message
Sujet: Re: (m) jamie dornan
Ven 18 Déc - 11:45
Je n'ai pas pu résister
Revenir en haut Aller en bas

foinix - direction
avatar
Asmodée Meadows
my notebook

Feuille de personnage
DISPONIBILITÉ : 0/5 libres
INFOS PERSO :
RELATIONSHIP :
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis à Hamilton depuis le : 13/08/2015 et j'ai déjà échangé : 589 sms. Sur le web, on me connaît sous le pseudo de : winter rose. (aurélie) et j'avoue, je suis schizophrène car je joue : astoria On me dit souvent que je ressemble à : emilia clarke. D'ailleurs, mon avatar est de : (c) CTYH Dernièrement, j'ai fêté mes : vingt-cinq petites années et concernant ma vie amoureuse, : techniquement, je suis alone. Actuellement à l'université, j'étudie : l'art et l'expression de soi (6ième année) en réalisation cinématographique. Pour gagner ma vie, : et surtout payer mes études, je suis serveuse au starbucks. Je vis dans le quartier de : claudelands, à la confrérie foinix.
MY ENEMY IS
MYSELF TONIGHT
liam.
dasmodée.
charlie.
noah.
chaz.
will.


Message
Sujet: Re: (m) jamie dornan
Ven 18 Déc - 16:47


MON SCENARIOOOOOO
Merci beaucoup de l'avoir choisi !
Si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à me harceler !




• Remember me for centuries. •
We've been here forever and here's the frozen proof. We are the poisoned youth. Some legends are told. Some turn to dust or to gold. But you will remember me for centuries. And just one mistake ss all it will take. We'll go down in history.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
my notebook

Message
Sujet: Re: (m) jamie dornan
Jeu 28 Jan - 20:15
Juste parce que je tenais à te faire part de mon arrivée ici. Et à marquer mon territoire. (a) xD
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
my notebook

Message
Sujet: Re: (m) jamie dornan
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
NEIGHBOURHOOD STRIFES. :: Personnage :: Enjoy the roommate-
Sauter vers: